PARCE QUE LA VIE ORDINAIRE EST EN QUÊTE D’EXISTENCE…

25/03/2019

 

L’accompagnement coaching de vie s’y entend pour faciliter le « raisonner et le percevoir autrement ». Il remet en cause le connu. Il dérange ce qui est constitué. Il questionne ce qui s’est enlisé. Il fissure les certitudes émanant des habitudes et des répétitions. Il contrarie l’ordinaire et le banal. Et si cela est possible, c’est tout simplement parce que la vie ordinaire est en quête d’existence…

 

Le coaching de vie se complaît à raccorder chacun à son « impensable », à ce qui n’a pas encore été abordé, encore moins traversé. Ce qui s’est laissé installer dans les habitudes est alors questionné. Ce qui a été tissé, plié, rangé, quelquefois emmuré est fréquenté par un mouvement nouveau, par un étonnement soudain. Il n’est plus l’heure d’accorder la pensée et de la maintenir dans le normalisé mais bien de la désaccorder. L’a priori, le « plus-que-connu », le formel sont bousculés. Le clôturé s’ouvre, le pré déterminé se risque à une pensée nouvelle, le « si-bien-modélisé » se laisse dénouer, modifier et pénétrer par de nouvelles sensibilités et perspectives.

 

Ce qui ne se justifiait pas jusqu’alors est considéré avec un regard neuf. Une réflexion nouvelle et précieuse aère le « déjà connu ». Le coaché ne se laisse plus réduire à ce qu’il connait et reconnait. Il s’autorise alors des écarts avec ses expériences du passé. Il se dérobe aux justifications anciennes, prenant le risque de se désadhérer de certains principes de raisonnement. Le savoir-être relationnel retrouve alors du jeu,  là où précisément il y avait du compact, de l’imperméabilité. Le comportement standardisé retrouve une spécificité, une sensibilité, une perception nouvelle. La ressource à exister est alors sollicitée.

 

Ce qui reste depuis des années dans l’espace du non-formulé, du non-dit, du non-conscient, se libère. L’inenvisageable émerge. Le coaché ose croire alors que cela est désormais possible.

 

La créativité se fraie un passage jusqu’au raisonnement. Celui-ci se voit livré à des pensées nouvelles, à des options différentes et à la possibilité de passer de l’inabordable à l’abordable. Ce qui était impossible car pas envisagé devient possible, accessible, disposé à être vécu. Ce sur quoi chacun vient buter dans sa vie, sur l’impasse sans cesse empruntée, l’accompagnement coaching de vie facilite, fluidifie et libère. Il vient entamer ce qui se voulait inébranlable et acquis. Il incite à questionner à la frange, invite à se renouveler plus largement, inlassablement, patiemment et courageusement.

 

Ce sur quoi le coaché ne s’accroche plus devient ainsi un espace d’exploration et de ressource. Sortant de son ornière, il s’affranchit de nombreuses répétitions. Il congédie ce qui n’a plus de sens. Il s’écarte de ce qui l’enferme, s’éloigne de certaines codifications indexées sur des répétitions lassantes voire dogmatiques.

 

La relation d’accompagnement coaching de vie se distingue par sa nature à faciliter le mouvement, l’expansivité et la conscientisation. C’est une intentionnalité qui promeut le changement, l’évolution jusqu’à la transformation. Dans sa dimension accompagnatrice, le coaching de vie pousse le sujet à envisager l’inenvisageable, à se risquer « hors et au-delà », à émerger de sa condition d’Être résigné.

 

Le coaching de vie ouvre l’horizon

 

Le coaching de vie ouvre l’horizon. Sans clivage et par extension, il aborde ce qui n’a jamais été converti et expérimenté. Il y a de l’audace dans sa démarche et une recherche de ce qui est vital, essentiel et décisif. Cette appétence pour l’inconnu en soi, l’inconnu de la situation, de l’événement, de l’ici et maintenant, caractérise la démarche d’accompagnement par le coaching de vie.

 

Cette démarche accompagnatrice inscrit chaque instant dans la transition. Elle évite à chacun de se complaire dans ce qui ne se questionne et ne dérange plus. Elle ouvre une brèche là où l’encombrant se solidifie, là où le vivant s’enlise et s’enterre.

 

Au-delà de toute demande, de tout prétexte, que viennent chercher les bénéficiaires du coaching de vie ? De la joie à exister et la nécessité vitale de se (re)déployer pleinement…

 

C’est une démarche tentée pour s’ouvrir et accéder au plus vivant en soi, à la Grande Histoire, celle de l’accomplissement de son Être. L’insoupçonné en soi est alors invité à émerger, à prendre forme, à s’incarner.

 

L’accompagnement coaching de vie met en questionnement le vivant dans une quête d’existence. Il encourage à retrouver du relief là où la vie ordinaire s’est banalisée et enlisée.

 

Roger DAULIN

Directeur de Ecol'COACH

Formateur au métier de Coach de vie

www.formation-ecolcoach.fr                                                                                 

04 78 30 14 87 ou 06 12 32 91 46

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

11/09/2020

Please reload

Par Tags
Please reload

Nous Suivre